Votre test PCR ou test rapide est positif ?

Vous devez rester au moins 10 jours en isolement. Vous pouvez sortir d'isolement après 10jours, mais en ayant eu au moins 3 jours sans fièvre et sans aucun symptôme respiratoire (essoufflement, difficultés à respirer).

Si vos symptômes durent plus de 10 jours, vous restez donc à la maison plus longtemps: suivez l’avis de votre médecin.

 

- Ne sortez pas de chez vous.

- Vous pouvez aller dans votre jardin ou sur votre terrasse.

- N’accueillez pas de personnes extérieures chez vous.

- N’allez pas rendre visite à d’autres personnes.

- Aérez votre habitation.

- Nettoyez tous les jours les surfaces que vous touchez souvent. (par exemple: les poignées de portes, les robinets, les interrupteurs, etc.)

- Restez à l’écart des personnes avec lesquelles vous vivez.

- Utilisez des objets différents des personnes avec lesquelles vous vivez. (par exemple: d’autres assiettes, d’autres essuies-mains, d’autres draps, etc.)

- Utilisez si possible d’autres toilettes que les personnes avec lesquelles vous vivez.

- Utilisez si possible une autre salle de bain que les personnes avec lesquelles vous vivez.

- Utilisez si possible une autre chambre que les personnes avec lesquelles vous vivez.

 

A titre informatif, les tests rapides NE SONT PAS des tests officiels. Ils ne vous permettront donc pas d'obtenir le Covid Safe Ticket ni le certificat européen par la suite. 

 

Et pour les personnes avec lesquelles vous vivez ?

1/ Les personnes avec lesquelles vous vivez sont complètement vaccinées

- Ils doivent rester à la maison en quarantaine;

- Ils doivent se faire tester;

- La quarantaine est levée au moment où ils reçoivent les résultats de leur test.

 

2/ Les personnes avec lesquelles vous vivez ne sont pas complètement vaccinées ?

- Ils doivent rester à la maison en quarantaine;

- Ils doivent se faire tester : Un 1e test le lendemain (de celui de la personne positive) et un deuxième test, le 7e jour suivant. 

 

Pour la vie commune, quelques règles de base :

- Evitez au maximum les contacts physiques avec le malade. Si besoin, une seule personne doit s’en occuper.

- Evitez que les personnes atteintes de maladies chroniques respiratoires, les personnes immunodéprimées et les personnes âgées s’occupent d’un malade.

- Aérez les pièces de vie : ouvrez plusieurs fois par jour pendant une trentaine de minutes les fenêtres de la pièce où reste le malade.

- Lavez-vous les mains régulièrement et évitez de vous toucher les yeux, le nez et la bouche avec des mains non lavées.

- Evitez de partager la vaisselle, les serviettes ou la literie avec la personne malade. Prenez vos repas séparément.

- Désinfectez les surfaces (table, table de nuit, poignée de porte, siège de toilettes) une fois par jour avec de l’eau contenant au moins 1% d’eau de javel. 

 

Et pour vos cas contact ?

Essayez de faire une liste des personnes avec lesquelles vous avez eu des contacts au cours des deux jours précédant vos symptômes (par exemple : les membres de votre famille, vos collègues, un ami ou une amie avec lequel/laquelle vous avez fait une promenade, le facteur à qui vous avez parlé, …).

Vos cas contact peuvent trouver les démarches à suivre ici

 

Si cela est possible, votre liste devrait reprendre, si vous les connaissez, le nom, le numéro de téléphone, l’adresse postale, la date de naissance, et l’adresse email de ces personnes de contact.

 

Un collaborateur des autorités vous appellera avec le numéro 02/214.19.19. Il est important que vous répondiez à ses questions de la manière la plus complète possible :

 

Il ou elle vous demandera la liste des personnes de contact que vous aurez constituée.

 

Vous devrez également donner des informations sur vous-même, pour que votre situation puisse être évaluée concrètement : votre date de naissance, votre état de santé général, votre emploi, vos contacts avec des personnes à risques, etc.